DPDgroup est le numéro 1 mondial de la compensation carbone volontaire sur le marché du Colis-Express

A l'occasion de sa 1ère communication de Progrès auprès du Pacte Mondial des Nations Unies, DPDgroup fait le point sur son engagement unique sur son marché, qui représente près de 5% de la compensation volontaire à l'échelle européenne.

30 mai 2017
ungc_logo.png

DPDgroup s’engage via son programme DrivingChangeTM, à « rendre chaque colis livré neutre en carbone », pour tous ses clients, sans frais supplémentaires :

DPDgroup se concentre sur la mesure de ses émissions de CO2, met en place des actions de réduction et compense les émissions restantes sur le marché volontaire.

« En tant que numéro 2 du marché européen du Colis Express, notre approche est pragmatique. Nous nous concentrons sur les domaines où nous pouvons faire la plus grande différence : la neutralité carbone de nos livraisons et solutions de livraisons en ville. En concentrant nos efforts, nous avons d’ores et déjà réussi à réduire nos émissions de CO2 de 10,1% par colis depuis 2013. En recherche constante d'innovation, nous facilitons ainsi les engagements de nos clients au regard du changement climatique » Paul-Marie Chavanne, Président de GeoPost / DPDgroup.

 

  1. Mesurer

La première étape de cet engagement consiste à évaluer les émissions de CO2 résultant de son activité. Les principaux indicateurs de performance sont mesurés trimestriellement, grâce à un outil spécifique développé par DPDgroup qui évalue précisément l’impact environnemental de son activé selon les normes en vigueur. Plus de 300 collaborateurs assurent le suivi de ces indicateurs à travers l’Europe. 

Chaque année, un audit est mené par l’organisation indépendante Mazars pour vérifier la pertinence du modèle de calcul et la quantité de CO2 émise.

 

  1. Réduire

La deuxième étape consiste à réduire l’empreinte carbone en améliorant l’efficacité des opérations de transport de DPDgroup :

  • Perfectionnement des processus opérationnels par l’optimisation des tournées et du chargement, notamment avec des camions à double pont
  • Mise en œuvre de services innovants tels que Predict et Pickup qui permettent de réussir davantage de livraisons dès le premier passage du livreur, et donc de réduire les émissions de CO2.
  • Développement d’une flotte de véhicules utilisant des carburants alternatifs, qui a parcouru plus de 6,2 millions de kilomètres en 2016.

En 2016, DPDgroup a d’ores et déjà réduit de 10.1% les émissions de CO2 par colis depuis 2013.

 

  1. Compenser

Enfin, troisième étape du programme, DPDgroup compense volontairement 100% des émissions de transport restantes en achetant, chaque année et depuis 2012, des crédits carbone. En 2016, ce sont plus de 863 000 tonnes d’équivalent CO2 qui ont ainsi été compensées. Cela fait de DPDgroup le n°1 mondial du marché de la compensation volontaire sur le secteur CEP (Courrier, Express, Parcel). L’investissement de DPDgroup représente à ce titre près de 5 % du marché de la compensation carbone volontaire à l’échelle européenne.

Avec le soutien d’EcoAct, expert européen en stratégies climatiques, DPDgroup choisit des projets de compensation qui répondent aux meilleurs standards internationaux (comme Gold Standard, VCS et UNFCCC).

Le programme de compensation de DPDgroup comprend six projets liés à la production d’énergie propre et renouvelable. Ces projets de compensation sont situés dans des pays où DPDgroup opère : en Allemagne, en République Tchèque, en Pologne, au Royaume Uni, mais aussi en Turquie et en Inde.

Ainsi en 2016, l’équivalent de 714.000MWh d’énergie, soit la consommation annuelle de plus de 250 000 foyers[1], a été produit grâce aux projets de compensation soutenus par DPDgroup.

 

 

Informations complémentaires

2016 : GeoPost/DPDgroup s’engage auprès du Pacte Mondial des Nations Unies

2017 : 1er Communication de Progrès 

Plus d’infos sur DrivingChangeTM : https://dpdgroupdrivingchange.com

 

[1] Source : EcoAct – calculé sur la moyenne des consommations annuelles des foyers dans les 6 pays concernés par nos projets de compensation (Allemagne, Pologne, République Tchèque, Royaume Uni, Turquie et Inde)